Oxymores, anacolutes & textes divers...
 

...et puis des fautes d'orthographe en forme de coquilles et des trucs typographiques pas clairs et tout ça...

Detrust Suite - Les nuits d'Öropa : Roger - Benny et les rois mages - Kaldikao - Hexagrammes
Les compagnons du Bouel - Coquecigrues - Dolbi Golgui

 

26 avril 2005 : Je viens de mettre en forme Detrust Suite pour une lecture écran. Je n'ai rien corrigé, rien amendé - le texte me fait toujours rigoler... C'est plus bas !

24 novembre 2004 : Alors voilà, j'ai écrit des nouvelles et puis des romans aussi. Je ne me fait guère d'illusions sur leur qualité - c'est pas ça qui fera de moi un immortel - mais j'en suis fier quand même... Après tout ça a été des heures de suées intellectuelles la nuit quand tous les chats sont gris et que ma copine dormait.

J'ai une fois fait lire un truc à un ami écrivain (un vrai de vrai, un qui est édité et qui sait ce qu'il fait)... Apparemment, il avait bien rigolé - pas parce que mon texte était drôle, mais sans doute parce que je faisais tout ce qu'il ne faut pas faire. Mais c'est pas grave, je m'amuse bien quand même...

 

 

Detrust Suite

En premier lieu, voici un court roman nommé "Detrust Suite ou Nous rappelons à nos usagers que les bureaux de l'inquisition sont fermés les jours fériés". Le scénario a été écrit à quatre mains avec mon plus vieux copain, le colonel Birkofha, aujourd'hui prof de math en Ardèche... Je me suis chargé de la transformation en texte. C'est assez décalé et je l'espère, assez drôle... Il s'agissait, en quelque sorte, d'un état des lieux après une longue période de jeu. C'est un truc fini. Et c'est là.

 

Les nuits d'Öropa : Roger

Roger est le personnage emblématique d'Öropa - notamment à cause de ce bout de roman qui en posait la psychologie et l'histoire. J'ai laissé tomber l'écriture de cette chose quand je me suis rendu compte que ce n'était pas la peine d'insister. Trop d'erreurs dans la première partie pour que ça vaille le coup d'aller au bout. J'ai préféré travailler sur des projets un peu plus neufs et mieux conçus. Mais quand même, le début reste amusant...

 

Benny et les rois mages

Une courte nouvelle assez glauque, très inspirée par James Ellroy que je relisais en boucle à l'époque. C'est pas terrible et plein de maniérisme. Mais bon... ça a fait partie de mon apprentissage.

 

Kaldikao

L'enfant-Rat de Kaldikao est un texte écrit et illustré rapidement après que mon frère m'ait fait faux-bond. Il devait écrire le texte d'un calendrier que je voulais ensuite illustrer. Je voulais offrir un cadeau de noël à la famille et aux potes et, manque d'argent faisant nécessité, j'avais décidé de faire un truc avec mes mimines... Et puis, le frangin a décidé que l'histoire qu'il avait écrite méritait meilleur traitement et a commencé à écrire un roman. Et j'ai dû me débrouiller en urgence pour écrire cette histoire qui tombe un peu à plat. Mais c'est pas grave...

 

Hexagrammes

Un bout de début de roman. J'ai le synopsis de trois tomes complets, qui achèverait le cycle, mais je n'ai jamais trouvé le temps d'aller plus loin que ces quelques chapitres. Ecrire est long et j'avais la tête emportée par d'autres projets plus "rénumérateurs". J'ai donc posé ça dans un coin, en espérant y replonger plus tard. Je sais aujourd'hui que ça ne sera jamais le cas, mais bon... le début est marrant.

 

Les compagnons du Bouel

"Les compagnons du Bouël" était un projet de roman pour les ados comme ceux que j'aimais plus jeune. Je n'ai écrit que le premier - et un peu long - chapitre. Mais la bible de l'univers et le synopsis entier de l'histoire existèrent un bref instant avant que de disparaître au cours d'un déménagement. A l'époque, j'écrivais au brouillon sans forcément tout retaper derrière pour assurer des sauvegardes. J'ai donc perdu un gros bout de travail.... Après, mes autres projets - plus à même de me faire manger - m'ont appelé ailleurs.

 

Coquecigrues

Une courte nouvelle écrite pour un concours organisé par notre bibliothèque municipale "roman noir en terroir". J'ai gagné le deuxième prix quand même... et un beau chèque de 500 balles à dépenser dans une libraire. J'étais content.

 

Dolbi Golgui

Voici un texte que je voulais faire éditer. On avait réalisé plusieurs séries d'illustrations avec Darwin et on avait démarché les éditeurs jeunesse, mais sans succès. Je ne désespère pas de pouvoir l'éditer un jour, mais bon... en attendant, le voici.